Publication « Personne ne le saura »

Présentation1

Personne ne le saura de Brigitte Gauthier aux Editions Gallimard

ALBERTINE | From Book to Movie: The Art of Adaptation

http://albertine.com/events/from-book-to-movie-the-art-of-adaptation/#.VtBYcqydIaw.twitter

3rd Annual Socially Relevant Film Festival New York

SR Industry Panel

“From Book to Movie: Adapting the Novel for the Screen”
This panel will kickstart the Festival and is organized in collaboration with Albertine Books.

Panelists:

Robert Schenkkan – Pulitzer Prize, Tony Award, Writer’s Guild Award winning and two-time Emmy nominated writer of stage and screen; Lila Azam Zanganeh, internationally published author of the acclaimed book The Enchanter: Nabokov and Happiness; Marc Levy – widely published bestselling French Novelist of 17 works and Brigitte Gauthier, recently published published by Gallimard novelist and screenwriting professor novelist, as well as literary critic  will introduce us to the art of writing adapted screenplays.

Moderated by: Nora Armani, Actress, Founding Artistic Director of SR Socially Relevant Film Festival New York.

> Monday, March 14 | 6:00-8:00pm  | Albertine Books

PROGRAMME DU 10e FESTIVAL INTERPOL’ART

Le Sellier, 4 bis rue de mars de 15h45 à 16h45

LA SERIE NOIRE : DES « FLEURS SOUS LE BETON »

Avec Dominique Manotti, D.O.A, Lionel Besnier et Brigitte Gauthier
Aurélien Masson, directeur de collection, définit l’ADN de la Série Noire de la manière suivante : « La Série Noire, c’est les bas-fonds, les bas-côtés et autres contre-allées, tous ces lieux et ces individus qui n’ont pas toujours droit à la lumière ou alors à celle de médias pas toujours bien attentionnés et souvent caricaturaux». Les dernières parutions de la mythique collection nous entraînent aussi bien dans les chicanes du conflit afghan avec D.O.A. qu’au coeur de la French Connection marseillaise des années 70 avec Dominique Manotti, tandis que Brigitte Gauthier questionne la drogue du viol, ses séquelles sur la mémoire (comment savoir ce que l’on a pu subir ?) et la crédibilité de la victime. En contrepoint, Lionel Besnier interrogera l’histoire de la collection à partir du langage, et notamment l’usage de l’argot.